Actualités

Journée Nationale des enseignants

Journée Nationale des enseignants

À l’initiative du SNFA (organisation professionnelle des concepteurs, fabricants et installateurs de menuiserie aluminium, NDLR), la société FBS basée à Helstroff organisait une journée dédiée à la formation et l’emploi au sein de ses locaux mercredi. Et ce, en présence des professeurs de menuiserie aluminium (venus d’une quinzaine d’établissements du pays, NDLR). À l’instar de Thierry Beringuer, professeur au lycée des métiers Gustave Eiffel de Talange : « Nous proposons dans notre établissement un BTS Enveloppe du bâtiment, qui mène notamment aux métiers du secteur de la menuiserie… », explique ce dernier.

Sur les 5000 postes en apprentissage ouverts par an, seuls 2000 sont occupés.  L’objectif aujourd’hui est de nous rencontrer entre professionnels, mettre à jour nos connaissances, et d’échanger sur l’ un de nos soucis principaux, celui de faire venir des jeunes dans notre filière. En effet la filière se développe — tant sur les grands chantiers de façade que la rénovation dans l’habitat… ou encore les vérandas pergolas — et de nombreuses entreprises recrutent en CDI et proposent aux jeunes employer d’évoluer. »

 

« Je prévois d’embaucher plusieurs de mes apprentis »

Il n’y a qu’à prendre l’exemple de l’entreprise FBS, qui fabrique et installe quelque 300 vérandas par an, pour le confirmer… Forte de 6 millions d’euros de chiffre d’affaires annuels, la société a créée 40 emplois depuis son lancement en 1994 par Benoît Schemel. Et le président-directeur-général, friand de sang neuf l’assure : « la jeunesse, c’est l’avenir ! Sur les 45 salariés actuels, dix d’entre eux sont des jeunes que nous avons eu en apprentissage (formations CAP, BP, Bac pro, NDLR). Et nous avons actuellement six apprentis.

Michaël Kunz, menuisier fabricant en apprentissage, en fait partie. Le jeune homme de 19 ans effectue un CAP serrurerie-métallerie (après un CAP menuiserie aluminium, NDLR). « C’est un domaine qui me plaît, je passe en ce moment un diplôme me permettant d’être polyvalent », lance-t-il. À ses côtés, Nathan Speck, 20 ans, vient d’être embauché en CDI « il y a trois jours comme manutentionnaire. Il y a possibilité d’évoluer dans la société… », explique-t-il. Assembleurs en production, techniciens de bureaux d’études, installateurs poseurs, commerciaux, comptables ou chefs de service...autant de métiers possibles dans un domaine qui gagne à être découvert.

Je prévois d’ailleurs d’embaucher d’ici 2020.

 Benoît Schemel, PDG de FBS